DOC. 18 MEMOIRE ON THE RELATIONS BETWEEN THE TWO BRANCHES OF THE HOUSE OF BOURBON, by M. LEDRAN, FRENCH MINISTRY OF FOREIGN AFFAIRS, 1735

"Historique sur l’Union ou Pacte de Famille entre les Couronnes de France et de Espagne depuis le commencement du 18e siècle jusqu’au pacte de famille conclu en Novembre 1733 entre le Roi de France Louis 15 et le Roi d’Espagne Philippe 5, comme chefs des deux branches Royales de la Maison de Bourbon / union entre la France et l’Espagne de 1700 en 1733……

(p. 29): "Il (Philippe V) comptoit que tous les Royaumes et Etats de la Monarchie d’Espagne lui seroient assurés sans aucin demembrement" but continued that he was forced to accept the loss of the Italian states in order to be recognized as King of the remaining Spanish states. Ledran then continued (p. 31): "Des politiques en France et ailleurs paroissaient alors douter, que la possession de l’Espagne et des Indes par le Roi Philippe 5, dût être regardée comme lui étant assurée assés solidement, tant que l’Empereur Charles 6 paritroit vouloir conserver les droits qu’il avoit fait valloir à main armée, sur la Monarchie d’Espagne, et aux quels il avoit refusé formellement de renoncer; en effet dans cette incertitude, la renonciation de Sa MCath. pour lui et ses descendance à ses droits sur la succession à la Couronne de France, pouvoit être regardée seulement comme provisionelle, et consequament douteuse, puis qu’il pouvoir arriver, que cet Empereur ou ses hoirs et ayant cause renouvellement la guerre, fissent la conquête de l’Espagne. De sorte qu’en le cas, le Roi Cat. Philippe 5 on ses hoirs et ayant cause pouroient pretendre de rentrer dans tous leurs droits sur la Couronne de France, droits imprescriptibles selon les lois fondamentales du Royaume; dans ce doute des choses à venir, le Duc d’Orléans Regent jugea devenir recherche l’alliance des deux Puissances qui avoient le plus contribué durant le congrès d’Utrecht à établir la paix quale de l’Europe sur le fondement des renonciations reciproques entre les deux branches de la Maison de Bourbon établies en France et en Espagne."

 

[Paris, Ministry of Foreign Affairs, Mémoires et Documents, Espagnes, Vol 93, Espagne 1700-1733].

RETURN TO ESSAY ON FRENCH SUCCESSION